Bienvenue à tous sur la nouvelle version d' Oukonva !

Flying Tractors

Flying Tractors

  • rock agricole

Information

Email mathouxrichter@aol.com
Téléphone +33 4 73 26 24 44
Ville d'origine 63800 Cournon-d'Auvergne, Puy-de-Dôme

Description

LES FLYING TRACTORS SONT LES DINOSAURES DU ROCK AGRICOLE ! Ils parcourent le Massif Central depuis 1993! (Ça laisse rêveur...)
L'hydre multicéphale du rock agricole, n'est pas comme on pourrait le croire le fruit de manipulations génétiques. Faut pas croire tout ce qu'on dit. Les premières traces connues de tracteurs volants furent datées de 1993 dans les environs de Clermont-Ferrand. On a effectivement retrouvé des traces de pneus dans le ciel auvergnat.

A l'époque, quatre jeunes garçons dans le vent hésitent entre le grand banditisme et la formation d'un groupe de rock. Issus des "Good Old Boys", Lolo, Richie, Yéyé et Jeff reprennent en choeur un repertoire rock anglo-sexuel et homo-saxon des années 60 (mais on ne sait pas exactement lesquelles).
Malgré de nombreux sacrifices de poulets vivants et de jeunes vierges farouches, ils ne réussissent à se faire un public que dans la grande banlieue de Varsovie, ce qui n'est pas des plus commodes lorsque on répète à Clermont-Ferrand.
C'est alors que se produit une rencontre capitale pour ces quatre pionniers, lorsque ils croisent la route d'un accordéoniste extra-terrestre né au Golf-Drouot pendant l'Age d'Or. Cette rencontre décisive les propulse d'un coup de l'age de la pierre-machée à l'époque des grandes découvertes et des pas mûres. Dod (puisque c'est de lui qu'il s'agit) apporte au groupe ses compositions personnelles et agrémente ainsi le répertoire de morceaux bizarroïdes entre polka et rock'n roll, entre ska et java.
Ce sera ensuite l'arrivée de Nono au violon issu du paléo-folk, puis de la "section cuivre" qui animait jusque-là les matinées dansantes des fêtes du vignoble dans les stations thermales des Hautes-Combrailles.
Le ton est donné et les concerts de World-musique champêtre se succèdent un peu partout dans la région voire même chez les étrangers, puisque le groupe aura l'occasion de se produire en Pologne en 1994 et à Berlin.
Cette polyculture intensive, baptisée désormais Rock agricole fera éclore deux CD en 1997 et 1998 Atteint par l'age et la sénilité, Dod décide en juin 99 de tenter sa chance en solo et prospecte les maisons de retraite et centres de long-séjour pour faire fortune tout seul sans partager avec les copains.

En cette fin de siècle, le reste des tracteurs prend donc un nouveau tournant et, à l'issue d'un casting rigoureux, cède le poste de Chef-accordéoniste à Sylvie de chez "Pieds de porc and the vinaigrettes". L'arrivée d'un élément féminin dans ce monde de brutes épaisses est, là aussi, un véritable séisme. Les tracteurs sont dorénavant obligés de se tenir bien à table et de mettre la main devant la bouche quand ils pètent. Ils décident de préparer le nouveau millenium dans un laboratoire à Cournon en compagnie d'un chimiste fou, Denis Clavaizolle. Après diverses et multiples manipulations génétiques hasardeuses surgit un remix pecno deux titres intitulé:
"La botte de foin transgénique". Le public comprend mal ce delirium alors les Flying Tractors tapissent les murs du garage avec les pochettes. Le pupitre des instruments à vent commence à se vider avec le départ de l'Aristo pour l'Aveyron et celui de Steph Poumons d'Acier vers le pays Lyonnais. Mais la chance leur sourit et ils croisent Eddy Le Bon Tuyau en panne dans une station des sens. On lui propose de rouler au mazout et il s'en accommode fort bien.

En 2001 c'est la sortie du troisième album Vaca Dolorosa. Beau comme un médicament, cet album est le plus abouti du moment. Faut dire que la technologie en studio a énormément progressée en quelques années. Et puis bien malgré eux et bien qu'ils s'en défendent, les Flying Tractors ont quand même fait des progrès ! Ils jouent de moins en moins mal. En juin 2001, Nono décide de raccrocher le tutu et les ballerines et de ne partager la musique qu'avec son ordinateur. Comme le poste du violoneux est un poste vachement physique, nos yeux convergent tous vers Speedy Rémy, violoniste des Coyotes. Son jeu de jambes nous séduit depuis trop longtemps. L'échange des maillots se déroule pendant l'été 2001 et dès le mois de septembre, Speedy Rémy grimpe sur le tracteur pour voler vers de nouvelles aventures.
Les concerts s'enchaînent et les Flying constatent qu'il leur manque un "kick" de grosse caisse dans les oreilles pour parfaire cette unité musicale qui est la leur. Totoro (Marée Haute, Nothing in Lemon etc...) est recruté pendant l'intersaison pour la création de ce nouveau poste d'attaquant. Depuis septembre 2002, il frappe la peau de la grosse caisse avec ce qui lui tombe sous les mains (mailloche, batte de base-ball, canette de biére etc...) et depuis, ce n'est QUE DU BONHEUR !!!! 
Fred l'Andalou au trombone est recruté en 2006 (3ème gars qu'on pique au milieu de jazz !) Mais Steph vient de temps en temps faire quelques apparitions lorsque la musique militaire lui lâche la rangers.
2008, sortie du nouvel album ATTENTION AUX VACHES !
Un cd et un DVD dans une pochette sublime imitant un disque de stationnement.
Après la boîte de médicaments, les Flying Tractors proposent donc encore un "concept album" de toute beauté. 
Et ce n'est pas fini !

2013, sortie de l'album "L'almanach du tracteur", un splendide album-objet conçu de A à Z comme le calendrier du facteur.
Départ de Jeff puis de Dod.
2014, les Flying Tractors fêtent leur 20 ans de scène.